J'ai épuisé le filon, j'en n'ai plus du tout.

Un jeune.

Ma mère avant qu'elle aille se coucher.

 

J'ai voulu représenter un policier, sans avoir de modèle particulier.

Mon père devant sa télévision.

Moi-même sans lunettes, ce qui ne m'arrive jamais.

Je montre mon carnet de dessin à mon père, il avait le regard figé sur la télévision et tournait les pages du carnet sans regarder les dessins.

J'ai encore représenté un jeune sur ce croquis.

Je l'ai dessiné quand je restais seul éveillé.

J'imaginais ma pauvre mère harassée de sommeil, en train de dormir. D'où l'annotation I'm so tired (je suis si fatiguée) et sleepy eyes (les yeux endormis).

Retour à l'accueil